Membres

Équipe de direction de CAN-Change

Les membres fondateurs du réseau CAN-Change sont des experts en psychologie de la santé et en médecine comportementale provenant de partout au Canada. Depuis plus de 25 ans, ils développent et offrent des programmes de formation en intervention axée sur le changement des comportements de santé (par exemple, communication motivationnelle). Ces programmes s’adressent aux professionnels de la santé (médecins, infirmières, pharmaciens, éducateurs) qui travaillent dans divers domaines thérapeutiques (maladies cardiovasculaires, hypertension, asthme, MPOC, diabète, arthrite, psoriasis, hépatite C, maladies infectieuses, alcoolisme, toxicomanie).

Ils ont uni leur expertise afin de créer CAN-Change et d’améliorer la normalisation, la qualité et la disponibilité des programmes de formation et des interventions axés sur le changement des comportements de santé au Canada et ailleurs dans le monde.

Liens rapides:   Membres de l’exécutif   |   Membres   |   Coordonnatrice   |   Stagiaires


MEMBRES DE L’EXÉCUTIF

Dre. Kim Lavoie (Présidente)

Membre fondateur Dre. Kim Lavoie est professeure au Département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), titulaire de la Chaire de recherche en Canada en médecine comportementale et codirectrice du Centre de médecine comportementale de Montréal (CMCM). Elle est également chercheuse à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et chercheuse associée à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Enfin, elle occupe plusieurs postes de leadership au Canada et ailleurs dans le monde. Elle est notamment co-responsable du Réseau international pour les essais comportementaux (IBTN), et présidente de CAN-Change.

Dre. Lavoie est reconnue à travers le monde pour ses recherches sur la prévention des maladies chroniques et sur l’impact des interventions comportementales (dont la communication motivationnelle) sur les comportements de santé et l’évolution des maladies chroniques. Plus précisément, ses travaux de recherche portent sur trois domaines : 1) L’impact du stress psychologique (par exemple, dépression, anxiété) et des facteurs liés au mode de vie (alimentation, exercice, tabagisme, observance) sur le développement et la progression des maladies chroniques (par exemple, maladies cardiovasculaires, asthme, et asthme professionnel); 2) Les mécanismes psychophysiologiques et comportementaux qui relient le stress psychologique aux maladies; et 3) La médecine comportementale (par exemple, les interventions comportementales pour les maladies chroniques, dont la communication motivationnelle et la thérapie cognitivo-comportementale).

Dre. Lavoie est très sollicitée pour concevoir et mener des interventions sur le changement des comportements de santé (notamment sur la communication motivationnelle) par l’industrie et les organismes sans but lucratif (par exemple, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, l’Association canadienne de dermatologie, l’Association pulmonaire du Canada). Jusqu’à maintenant, plus de 8 000 professionnels de la santé ont assisté à ses ateliers.  lavoie.kim@uqam.ca  514 338-2222 (3709)


Dr. Simon Bacon

Membre fondateur Dr. Simon Bacon est professeur titulaire au Département de santé, kinésiologie et physiologie appliquée de l’Université Concordia et codirecteur du Centre de médecine comportementale de Montréal . Il a reçu une formation poussée dans la conduite d’essais comportementaux contrôlés randomisés, et a été chercheur principal et co-chercheur de 12 études impliquant des interventions comportementales, dont l’exercice, la gestion du poids, la gestion du stress et la communication motivationnelle. De plus, il participe depuis plusieurs années au développement de recommandations nationales par le biais de son travail avec le Programme éducatif canadien sur l’hypertension (PECH : il a été membre des cinq derniers groupes de travail sur les recommandations), et préside actuellement le sous-comité sur les modes de vie. Enfin, Dr. Bacon a organisé plusieurs activités de transfert des connaissances, dont des Cafés scientifiques, lors desquels il a réuni plusieurs acteurs pour discuter de questions et sujets importants, notamment la création d’un dialogue commun entre les chercheurs et les médias pour améliorer la publication des innovations en matière de santé.  simon.bacon@concordia.ca


Dre. Kim Corace

Membre fondateur Dre. Kim Corace (PhD, CPsych) détient une double affectation comme professeure adjointe au département de psychiatrie (poste partagé avec le département de médecine) et à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa. Elle est professeure adjointe de recherche à l’Université Carleton et chercheure clinique à l’Institut de recherche en santé mentale et à l’Institut de recherche de l’Université d’Ottawa. Elle est psychologue clinicienne en santé, ainsi que directrice du développement de la recherche et des programmes au Centre de santé mentale Royal Ottawa. Son laboratoire de recherche mène activement des recherches sur la santé mentale, l’usage de drogues, la stigmatisation, la santé publique et l’hépatite C. Elle est spécialisée dans le changement comportemental en matière de santé. Elle étudie notamment comment les théories du changement comportemental peuvent être utilisées pour guider le développement d’interventions novatrices visant à améliorer la couverture vaccinale et l’observance de l’hygiène des mains parmi les professionnels de la santé. Elle travaille aux niveaux local, régional, provincial et national pour développer des interventions améliorant l’accès et la couverture des soins de santé chez les populations défavorisées, en mettant plus particulièrement l’accent sur le développement de modèles de soins collaboratifs associant hôpitaux et communautés. Dre. Corace a reçu le prix Inspiration au 12e gala du Royal dans la catégorie Jeune chercheuse. En 2013, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario a remis le Prix Innovation à Dre. Corace et sa collègue pour le Service d’intervention en dépendance aux opiacés.  kim.corace@theroyal.ca


Dr. Michael Vallis

vallis

Membre fondateur Dr. Michael Vallis (PhD, RPsych) est un psychologue agréé de la santé pratiquant à Capital Health (Halifax). Il détient une double affectation comme professeur agrégé en médecine familiale et psychiatrie et professeur adjoint en psychologie, santé et performance humaine à l’Université Dalhousie. Il a obtenu son doctorat et sa maîtrise à l’Université Western Ontario, à London, et son baccalauréat à l’Université Dalhousie. Son principal domaine d’expertise est la psychologie de la santé chez l’adulte, s’intéressant plus particulièrement au diabète, à l’obésité, au risque cardiovasculaire et à la gastroentérologie. Il a mis sur pied le Behaviour Change Institute, un programme de formation qui enseigne aux médecins, infirmières, diététistes et autres professionnels de la santé comment appliquer des interventions axées sur le mode de vie. Il supervise régulièrement des étudiants en contexte clinique et universitaire à l’Université Dalhousie, et il se consacre à l’étude de la motivation, des changements comportementaux et de l’adaptation à la maladie chronique. Il est rédacteur adjoint du Canadian Journal of Diabetes, directeur de l’étude DAWN2 (Diabetes Attitudes, Wishes and Needs 2) pour le Canada, et codirecteur canadien et membre du Comité directeur international pour le projet IBD Connect. Il a récemment reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, remis par l’Association canadienne du diabète. tvallis@dal.ca  902-789-9545


Dr. Tavis Campbell

Membre fondateur Dr. Tavis Campbell est professeur en psychologie clinique et en oncologie à l’Université de Calgary, où il est également directeur de la formation clinique. Il a obtenu son doctorat à l’Université McGill et a complété sa formation postdoctorale au Duke University Medical Centre. Ses intérêts de recherche portent sur l’identification et la compréhension des mécanismes bio-comportementaux reliés au développement, à la progression et à la gestion des maladies chroniques, dont l’hypertension, le cancer et l’insomnie.

Dr. Campbell a publié des résultats provenant de plusieurs essais comportementaux contrôlés randomisés dans les domaines du cancer, de la douleur et de la gestion des maladies chroniques, notamment l’essai « i-can sleep », qui portait sur l’insomnie chez les personnes qui ont survécu au cancer. En outre, il participe activement au Programme éducatif canadien sur l’hypertension (PECH), et préside le Comité sur l’observance à Hypertension Canada, en plus d’être un membre actif du Comité sur le transfert des connaissances. Enfin, Dr. Campbell est fréquemment sollicité par divers professionnels de la santé (notamment des médecins, rhumatologues, infirmières et dermatologues) pour offrir des ateliers axés sur la motivation au changement comportemental en matière de santé et sur l’amélioration de la communication entre patients et praticiens.  t.s.campbell@ucalgary.ca  403-210-8606


Dr. Gary Garber

Dr. Gary Garber est le Directeur général de la Prévention et du contrôle des infections à Santé publique Ontario (SPO) et médecin spécialisé en maladies infectieuses à l’Hôpital d’Ottawa. Il est professeur au département de médecine de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Toronto. Ses intérêts cliniques portent sur la prévention des infections et de l’émergence de la résistance aux antibiotiques par la promotion de l’utilisation adéquate d’agents antimicrobiens, le développement de programmes de gestion de l’utilisation des antimicrobiens et la surveillance des organismes résistants aux antibiotiques. Son travail inclut le développement et l’évaluation de nouveaux programmes pour améliorer la sécurité des patients, notamment en ce qui concerne l’hygiène des mains, la vaccination des professionnels de la santé et l’amélioration des pratiques des médecins en matière d’ordonnances. Il travaille en collaboration avec des experts en changement de comportement de santé pour guider le développement de stratégies novatrices visant à améliorer la sécurité des patients. Son équipe à SPO met en application la Science de la mise en œuvre (Implementation Science, IS) pour la diffusion de moyens novateurs pour améliorer les pratiques en matière d’ordonnances et l’observance de l’hygiène des mains en milieu de santé.


MEMBRES

Dre. Catherine Laurin

Catherine_2014Membre fondateur Dre. Catherine Laurin est membre de l’Ordre des psychologues depuis huit ans. Elle travaille actuellement en pratique privée ainsi qu’à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Elle a complété sa formation postdoctorale en 2013 à l’Université Concordia, se spécialisant en psychologie de la santé. Elle s’intéresse plus particulièrement à l’impact de l’anxiété et de la dépression sur les maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires et respiratoires. Son principal domaine d’expertise est la psychologie de la santé chez l’adulte, s’intéressant plus particulièrement aux maladies respiratoires et cardiovasculaires et à la gastroentérologie. Elle participe actuellement au développement de programmes de santé s’adressant à des patients, et offre des formations aux professionnels de la santé sur plusieurs sujets, notamment sur la communication motivationnelle et sur l’importance d’intégrer la santé psychologique dans les soins médicaux.  catherinelaurin@yahoo.ca  (514) 338-2222, p. 7819 ou (514) 436-6041 (pratique privée)

 


Dre. Nicola Paine

Nicola Paine

Membre fondateur Dre. Nicola Paine est actuellement chercheure postdoctorale au département des sciences de l’exercice de l’Université Concordia (Montréal). Elle est spécialisée dans le domaine de la recherche en médecine comportementale, étudiant comment les comportements en matière de santé (par exemple, la dépression, l’anxiété, le stress et l’exercice) influencent le développement et le pronostic des maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires et respiratoires. Dre. Paine est membre du Centre de médecine comportementale de Montréal et de l’Axe des maladies chroniques de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Dre. Paine a reçu plusieurs bourses pour ses recherches, dont la bourse pour les études supérieures du Cardiac Health Foundation Of Canada pour ses travaux sur la réadaptation cardiaque.

Avant de travailler à Montréal, Dre. Paine a été chercheure postdoctorale au département de psychiatrie et de sciences comportementales de Duke University. Dre. Paine a une solide expérience en physiologie de l’exercice et a complété ses études de premier cycle et ses études supérieures au School of Sport and Exercise Science à l’Université de Birmingham (Royaume-Uni). Les recherches de Dre. Paine sont actuellement financées par une bourse postdoctorale du Fonds de Recherche du Québec – Santé (FRQ-S).  nicola.j.paine@crhsc.rtss.qc.ca


Dre. Codie Rouleau

Dre. Codie Rouleau est psychologue clinicienne à TotalCardiologyTM Rehabilitation et professeure auxiliaire adjointe au département de psychologie de l’Université de Calgary. Ses intérêts cliniques et de recherche portent sur la psychologie de la santé, plus particulièrement les aspects bio-comportementaux de la prévention et de la réadaptation dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Ses travaux comprennent également le développement et l’évaluation d’interventions non-pharmacologiques visant à soutenir l’observance du traitement, répondre à la détresse psychologique et traiter les troubles du sommeil en contexte de gestion des maladies chroniques. Elle offre régulièrement des programmes de formation portant sur la communication motivationnelle à plusieurs catégories de professionnels de la santé, et elle est une membre active du Healthspan Advisory Board à l’Université d’Illinois à Chicago. Dre. Rouleau a obtenu plusieurs prix de recherche, notamment des bourses d’études supérieures des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de l’Alberta Innovates Health Solutions (AIHS) ainsi que le prix d’excellence académique de la Société canadienne de psychologie. crroulea@ucalgary.ca


Dr. Justin Presseau

Dr. Justin Presseau est chercheur et psychologue de la santé à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeur adjoint à l’École d’épidémiologie, de santé publique et de médecine préventive de l’Université d’Ottawa. Il détient un doctorat en psychologie de l’Université d’Aberdeen (G-B). Ses recherches s’appuient sur les théories et les approches provenant de la psychologie de la santé et de la médecine comportementale pour développer et évaluer des interventions portant sur le changement des comportements des professionnels de la santé et le changement des comportements de santé des patients et du public. jpresseau@ohri.ca


COORDONNATRICE

Dre. Geneviève Szczepanik

Geneviève coordonne des projets de recherche au Centre de médecine comportementale de Montréal, CIUSSS-NIM, Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Elle détient un doctorat en sociologie de l’Université du Québec à Montréal.

genevieve.szczepanik@mbmc-cmcm.ca

514-338-2222 poste 7819

 


STAGIAIRES

Anda Dragomir


Anda Dragomir est candidate au doctorat en psychologie clinique à l’Université du Québec à Montréal, travaillant au Centre de médecine comportementale de Montréal. Ses recherches portent sur l’élaboration d’une formation pour le changement de comportement visant à améliorer l’efficacité des médecins à aborder le changement d’habitudes de vie avec les patients souffrant de maladies chroniques. Elle a suivi une formation rigoureuse en psychophysiologie et en conception and développement d’essais comportementaux et a été invitée à présenter ses travaux lors de conférences internationales, tant sous forme de symposiums que d’ateliers.

 


Vincent Gosselin-Boucher


Vincent Gosselin-Boucher est un étudiant au doctorat en psychologie (profil recherche) à l’UQAM, depuis 2016. Il s’intéresse aux domaines de la psychologie de la santé clinique et de la médecine comportementale. Étant un domaine relativement nouveau de la recherche en psychologie, la demande et les applications théoriques et cliniques potentielles sont grandes. Il est particulièrement intéressé par la médecine comportementale appliquée, qui est l’application des théories psychologiques et/ou de comportement à la compréhension des processus et des résultats pathologiques, et utiliser cette information pour développer, tester et mettre en œuvre des interventions comportementales pour la prévention primaire et secondaire des maladies chroniques. Également, l’utilisation de la technologie, qu’il soit question de la prévention, de l’intervention ou de l’évaluation, est au centre de mes intérêts de recherche. Il veut toujours peaufiner mes connaissances et mes compétences en intervention MHealth/EHealth, utilisant l’intelligence artificielle ou tous autres médiums technologiques.


Claudia Gemme


Claudia Gemme a terminé sa formation technique en Éducation Spécialisée en 2014, avant de commencer un baccalauréat à l’Université McGill. Elle a gradué en 2017 avec une majeure en psychologie, une mineure en sciences comportementales et une deuxième mineure en études sociales de la médecine. Depuis, elle est étudiante au doctorat à l’UQAM sous la supervision de Dr Kim Lavoie et Dr Simon Bacon. Ses principaux intérêts de recherche sont le changement de comportement, la communication, l’asthme et l’observance à la médication. Son projet de thèse porte sur l’optimisation d’une intervention en Communication Motivationnelle pour améliorer les comportements d’observance à la médication en contexte d’asthme.

 


Cassandre Julien


Cassandre Julien est candidate au doctorat en psychologie (Ph.D) à l’Université du Québec à Montréal. Elle travaille sous la supervision des Drs. Kim Lavoie et Simon Bacon au Centre de Médecine Comportementale de Montréal (CMCM). Ses principaux intérêts de recherche et cliniques concernent les facteurs psychosociaux et comportementaux associés au développement et à la progression de la maladie, particulièrement l’obésité. Dans le cadre de sa thèse doctorale, Cassandre travaille à développer une intervention comportementale compréhensive pour optimiser le contrôle du poids à long terme auprès de patients ayant recours à la chirurgie bariatrique. Elle a obtenu des bourses d’excellence des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et des Fonds de recherche du Québec en santé (FRQS) pour ses travaux.


Sara Labbé


Sara Labbé est étudiante au doctorat en psychologie à l’UQAM. Après un parcours orienté davantage en science fondamentale comme les neurosciences, l’intérêt de Sara a graduellement bifurqué vers la recherche appliquée dans le domaine de la santé. Elle s’intéresse maintenant à des problèmes de notre société qui relient à la fois la santé physique et les processus psychologiques. Dans le cadre de son projet de thèse, elle s’intéresse aux patients souffrant de maladies chroniques qui sont hésitants à recevoir les vaccins recommandés pour leur condition. Avec une approche basée sur la communication motivationnelle, elle tente de concevoir comment les psychologues de la santé peuvent accompagner le corps médical à mieux communiquer avec leurs patients afin de favoriser, d’un commun accord, les meilleurs décisions pour leur santé.


Florent Larue


Florent Larue est un résident en médecine de famille venant de Montpellier, dans le Sud de la France. Il est également étudiant en maîtrise à l’université de Concordia et au laboratoire du CMCM. Ses principaux intérêts de recherche sont la cigarette électronique et l’entretien motivationnel pour aider les patients à changer leurs comportements à risque. Il participe actuellement à un projet de développement d’un outil d’évaluation des compétences des médecins en communication motivationnelle.

 


Li Anne Mercier


Li Anne Mercier est actuellement étudiante au doctorat au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Elle se spécialise dans le domaine de la recherche et de la clinique en médecine comportementale, étudiant en quoi les attentes irréalistes de patients bariatriques peuvent impacter leurs résultats post-chirurgicaux. Li Anne est membre du Centre de médecine comportementale de Montréal et de l’Axe des maladies chroniques de l’Hôpital du Sacré Cœur à Montréal. Au sein de ce centre, Li Anne participe à diverses activités de recherche, tels que des groupes de discussions, un comité de patients-chercheurs en bariatrie, la création de sondage misant sur l’amélioration de la qualité des soins et services en bariatrie et le recrutement de participant. Li Anne vise une poste de psychologue clinicienne spécialisée en maladies chroniques en plus de collaborer à des projets de recherches.


Brigitte Voisard


Brigitte Voisard est étudiante au doctorant en psychologie à l’Université du Québec à Montréal, profil scientifique-professionnel. Après avoir complété un baccalauréat en création littéraire à l’Université de Montréal et accumulé de l’expérience dans le domaine des communications, elle allie sa passion des mots à celle des gens en entamant un baccalauréat en psychologie à l’Université McGill. Ce parcours la prépare singulièrement à se joindre à l’équipe de recherche en communication motivationnelle du Centre de Médecine Comportementale de Montréal sous la direction de Dre Kim Lavoie et de Dr Simon Bacon. Dans une optique de prévention des maladies chroniques non transmissibles, elle s’intéresse plus particulièrement à la formation des professionnels de la santé en soutien aux changements de comportements.